« TOUBIB OR NOT TOUBIB » Là est la question

Malgré les dire de notre directeur, qui semble s’offusquer des tracts de notre syndicat, la réalité est tout autre. Construire notre avenir a toujours été notre but et nous ne dérogerons pas à cette règle. Notre légitimité, ce sont les salariés qui nous l’on toujours donnés en votant pour notre syndicat et nous les en remercions. Notre responsabilité, nous la mettons toujours en avant et nous sommes fiers de ce que nous sommes. Pas évident que ceux qui nous dirige ait le même envie et la même fierté que nous d’appartenir à cette entreprise et que leur seul but n’est que carriériste et financier.

Comme disait Friedrich Nietzsche :

Je cherchais des grands hommes, et je n’ai trouvé que des hommes singeant leur idéal. Nous revendiquons, comme dans beaucoup de pays asservis, bâillonnés, la caricature comme une arme afin de stigmatiser les abus de pouvoir qui se mettent en place.

Les censeurs patentés auront beau mettre en place leurs grands ciseaux castrateurs, et faire de la politique politicienne, nous continuerons de défendre vos droits et grâce à vous, personne aujourd’hui ne réussira à nous bâillonner.

La direction à été contraint par la CGT à faire un CE, un CCE et CHSCT afin de répondre de ces actes, elle qui voulait tout faire en catimini.

Des arguments et des solutions, nous en avons proposé mais ont-ils seulement été écouté et entendu quand tout a été décidé d’avance afin de préserver des valeurs du passé, la mise sous tutelle du service médical entre autre.

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un service médical amorphe. Quelle solution, Mr Lamarque !!!!!! Bravo à vous et vos collaborateurs pour avoir trouvé une solution qui est du grand n’importe quoi. Et ne pas vouloir revenir en arrière par fierté et complaisance même quand vous avez tort est toujours votre signature.

Pour être en relation avec le médecin du travail, on peut affirmer haut et fort que les raisons de ce choix sont d’abord pour préserver les intérêts de quelques individus protégé de notre direction.

La CGT réclame la réintégration immédiate du médecin afin de pouvoir faire de manière cohérente la transition avec le nouveau médecin.

Ne pas réagir, c’est accepter la destruction d’un pan de notre société.

Pour notre santé, comptons sur nous tous !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *